Définitions commençant par W

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | #

W3C [Les organismes du net]

Le World Wide Web Consortium, abrégé par le sigle W3C, est un organisme de normalisation à but non-lucratif qui est chargé de promouvoir la compatibilité des technologies de langages de balisage, langages de présentation, accessibilité, respect de la vie privé pour internet telles que HTML, XHTML, XML, CSS, ….


WAI [Mots du Web]

WAI ou "Web Accessibility Initiative" est un projet du W3C pour accroître l'accessibilité des personnes handicapées et des seniors sur le web.


WAMP [Mots du web]

WAMP est un acronyme signifiant : Windows, Apache, MySQL, PHP. Le WAMP permet de faire fonctionner localement (sans avoir à se connecter à un serveur externe) des scripts PHP. On s'en sert essentiellement pour développer et tester les sites internet avant de les mettre en production sur un serveur dédié ou un hébergement mutualisé.


WEB 2.0 [Mots du Web]

Le Web 2.0 est une expression désignant les sites web web "modernes" qui bénéficient d'une interface utilisateurs permettant à ceux-ci d’interagir entre eux (ajout/modification/suppression de contenu).


Web sémantique [Mots du web]

Le Web sémantique désigne un ensemble de technologies visant à rendre le contenu des ressources du Web accessible et utilisable par des programmes et autres agents logiciels, grâce à un système de métadonnées formelles, utilisant notamment la famille de langages développés par le W3C. Le Web sémantique est entièrement fondé sur le Web. Le Web sémantique s'appuie donc sur la fonction primaire du Web « classique » : un moyen de publier et consulter des documents. Mais les documents traités par le Web sémantique contiennent non pas des textes en langage naturel (anglais, français, espagnol, chinois, etc.) mais des informations formalisées pour être traitées automatiquement. Ces documents sont générés, traités, échangés par des logiciels. Ces logiciels permettent souvent, sans connaissance informatique, de :

  • générer des données sémantiques à partir de la saisie d'information par les utilisateurs
  • agréger des données sémantiques afin d'être publiées ou traitées
  • publier des données sémantiques avec une mise en forme personnalisée ou spécialisée
  • échanger automatiquement des données en fonction de leurs relations sémantiques
  • générer des données sémantiques automatiquement, sans saisie humaine, à partir de règles d'inférences.

Le Web sémantique est fondé sur les protocoles et langages standards du Web :

  • le protocole HTTP
  • les Uniform Resource Identifiers (URI)
  • le langage XML (dans le cas, majoritaire, où RDF est sérialisé en XML).

À ces 3 standards s'ajoutent ceux qui sont propres au Web sémantique :

  • RDF : modèle conceptuel permettant de décrire toute donnée
  • RDF Schema : langage permettant de créer des vocabulaires, ensembles de termes utilisés pour décrire des choses
  • OWL : langage permettant de créer des ontologies, vocabulaires plus complexes servant de support aux traitements logiques (inférences, classification automatique…)
  • SPARQL : langage de requêtes pour obtenir des informations à partir de graphes RDF.

Ces quatre standards sont ouverts et issus du W3C. Ils forment l'ossature du Web sémantique.


Welcome Blurb [Mots du Web]

Le Welcome Blurb désigne le message de bienvenue présent sur la page d'accueil des sites web. Ce message doit être court et reprendre les meilleures fonctionnalités du site. Le but de cette phrase est de convaincre les nouveaux visiteurs que le contenu du site serait intéressant et qu'ils peuvent rester.


White Hat [Référencements]

Le White Hat ou chapeau blanc est un terme désignant les bonnes pratiques de référencement qui permettent d'améliorer sa visibilité de manière naturelle sur les moteurs de recherche. Ces bonnes méthodes de référencement recommandées et conseillées par les moteurs de recherche. Le White Hat est en opposition direct avec le Black Hat.

—-

Wifi

Ensemble de protocoles de communication sans fil régis par les normes du groupe IEEE 802.11 (ISO/CEI 8802-11). Un réseau Wi-Fi permet de relier par ondes radio plusieurs appareils informatiques (ordinateur, routeur, smartphone, décodeur Internet, etc.) au sein d'un réseau informatique afin de permettre la transmission de données entre eux.


Wiki [Mots du web]

Un wiki est un site web dont les pages sont modifiables par les membres/visiteurs. C'est avant tout un outils de travail collaboratif.


Wireframe [Mots du web]

Wireframe est un terme utilisé en webdesign. C'est un schéma simplifié d'une page web ou d'un site web. Ce schéma est utilisé lors des étapes préliminaires à la conception d'une interface web. Ils existent plusieurs logiciels pour créer facilement et rapidement de telles maquettes comme Fireworks d'Adobe, Axure, Lucidchart, Mockflow . tel que : Adobe Fireworks, MockFlow, Axure


World Wide Web [Mots du web]

Le World Wide Web, littéralement la « toile (d’araignée) mondiale », communément appelé le Web, le web, parfois la Toile ou le WWW, est un système hypertexte relié par le protocole http. Ce protocole fonctionne sur le réseau Internet et permet de consulter, avec un navigateur, des pages stockées sur des sites. L’image de la toile d'araignée vient des hyperliens qui lient les pages web entre elles. Le Web n’est qu’une des applications d’Internet. D’autres applications sont le courrier électronique, la messagerie instantanée et Usenet.


WPO [Référencement]

WPO ou Web Performance Optimization est un acronyme désignant l'optimisation des performances d'un site web pour améliorer le temps d'affichage d'une page web. Google privilégie les site ayant un temps de chargement rapide et il a été démontré qu'une page s'affichant rapidement augmente la satisfaction des visiteurs et permet de mieux les fidéliser.


WYSIWYG [Mot du web]

L'acronyme WYSIWYG ou What You See Is What You Get et se traduisant ce que vous voyez est ce que vous obtenez. On donne se nom aux interfaces utilisateurs graphique qui permettent d'avoir un aperçu direct du document.

Auteurs et sources