Définitions commençant par M

MAC [Protocoles réseau]

Le Contrôle d'accès au support (Media Access Control en anglais ou MAC) est une sous-couche, selon les standards de réseaux informatiques IEEE 802.x, de la partie inférieure de la couche de liaison de données dans le modèle OSI. Elle sert d'interface entre la partie logicielle contrôlant la liaison d'un nœud (Contrôle de la liaison logique) et la couche physique (matérielle). Par conséquent, elle est différente selon le type de média physique utilisé (Ethernet, Token Ring, WLAN, …) Le rôle de la sous-couche MAC est principalement de :

  • reconnaître le début et la fin des trames dans le flux binaire reçu de la couche physique ;
  • délimiter les trames envoyées en insérant des informations (comme des bits supplémentaires) dans ou entre celles-ci, afin que leur destinataire puisse en déterminer le début et la fin ;
  • détecter les erreurs de transmission, par exemple à l'aide d'une somme de contrôle (checksum) insérée par l'émetteur et vérifiée par le récepteur ;
  • insérer les adresses MAC de source et de destination dans chaque trame transmise ;
  • filtrer les trames reçues en ne gardant que celles qui lui sont destinées, en vérifiant leur adresse MAC de destination ;
  • contrôler l'accès au média physique lorsque celui-ci est partagé.

Une adresse MAC est une suite de 6 octets (souvent représentée sous la forme hexadécimale 01:23:45:67:89:ab) qui identifie de façon unique chaque interface réseau.


MAU [Monthly Active User]

“Les utilisateurs actifs mensuels” constituent généralement l'indicateur utilisé pour mesurer le succès des applications mobiles, des jeux ou autres réseaux sociaux.


MPLS [Protocoles réseau]

Dans les réseaux informatiques et les télécommunications, MultiProtocol Label Switching (MPLS) est un mécanisme de transport de données basé sur la commutation d'étiquettes ou “labels”. La notion d'étiquette provient du fait que les labels sont insérés à l'entrée du réseau MPLS et retirés à sa sortie. A la base, cette insertion s'opère entre la couche de liaison de données et la couche réseau afin de transporter des protocoles comme IP. C'est pourquoi MPLS est qualifié de protocole de couche “2,5”. Ce protocole a ensuite évolué pour fournir un service unifié de transport de données pour les clients en utilisant une technique de commutation de paquets. MPLS peut être utilisé pour transporter pratiquement tout type de trafic, par exemple la voix ou des paquets IPv4, IPv6 et même des trames Ethernet ou ATM. MPLS permet un déploiement à grande échelle pour acheminer différents types de trafic tout en respectant les contraintes de fonctionnement associées et sur une unique infrastructure.


Home - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z